Beth Mendes - Like Me

19 octobre 2017

 

Red alert. Comprenez "Alerte Rouge".

Grâce à cette chanson, on a eu envie de créer une rubrique "Song of the Month". Parce que franchement, on a eu un gros gros coup de coeur quand on l'a reçue. C'était il y a une semaine. On a explosé le bouton "Replay". On était comme des fous. Et quand on a vu que ça sortait QUE le 19 octobre, on a serré les dents. Quel supplice d'attendre une semaine pour partager cette merveille avec vous. 

Alors pourquoi ce morceau nous a marqué? Tout simplement parce qu'il rentre exactement dans le concept de "Music For Your Heart". Et à 100%.

Pour bien comprendre en détail, on vous invite à faire comme nous, lors de la première écoute : asseyez-vous, branchez un casque, et montez le volume assez fort.

Beth Mendès marque un premier point dans les premières secondes de la chanson grâce à sa voix. Singulière. Unique. Agréable. On entend pas des voix comme ça tous les jours. Et pour un artiste, être reconnaissable facilement dès les premières notes, c'est un grand avantage. Très peu peuvent s'en vanter.

Ensuite, deuxième point : les paroles et l'élocution. Même si vous n'êtes pas bilingue, vous pourrez facilement comprendre les paroles car l'élocution est parfaite pour les français que nous sommes.

Sur un côté plus technique, maintenant, Beth marque encore un point. Dès les premières phrases, vous entendrez une petite reverb (pour les non-initiés, c'est une sorte de petite résonnance) combinée à un léger écho stéréo. D'habitude, les artistes ont la facheuse tendance à en abuser. Et au final on se retrouve avec des chants "en direct des toilettes". Là, ce n'est pas trop. Juste ce qu'il faut. Bravo.

Puis, quatrième point, important dans une chanson, les paroles. Certes, c'est une chanson de rupture, mais Beth Mendes ne se contente pas du classique "je t'aimais, c'est fini, on va chialer". Non.
Elle y va cash : "pourquoi t'as merdé avec moi?" ou encore "pourquoi c'était si facile de briser mon coeur?".

Cinquième point, encore plus important. Les mélodies. Dans un morceau, nous distingons deux mélodies : la mélodie instrumentale et la mélodie chantée. De nos jours, c'est rare quand ça matche. Bah là... si.
La mélodie reste facilement en tête, et c'est encore un énorme avantage pour un artiste, car quelqu'un qui a aimé la chanson va la chanter, la fredonner. Puis susciter la curiosité de celui qui l'entend. Et voila comment on se fait de la promo gratuitement et simplement : le bouche à oreilles.

Enfin, sixième point, la vidéo qui accompagne la chanson. Parfaitement réussie. Pas surjouée. Une ambiance feutrée et un éclairage maîtrisé qui met en beauté le visage angélique de la protagoniste.

Bref, vous l'aurez compris, Beth a tapé dans le mille.

On a écouté la chanson 7 fois en écrivant l'article. On s'est même fait déconnecter du site et on a dû recommencer une deuxième fois toute l'écriture. Eh non, ça sauvegarde pas. Pas grave, on nous y reprendra plus.

Mais ça prouve que cette chanson rend accro. Peut-être le deviendrez vous, vous aussi. Merci Beth.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article